Les comptes comptables divers : une aubaine pour la créativité comptable et le recyclage des transactions diverses et avariées

Tout plan de comptes devrait être structuré de manière à pouvoir ranger chaque transaction dans le compte le plus approprié et nommé de façon intelligible. À l’inverse, on trouve parfois des comptes comptables divers ou « fourre-tout », qui facilitent la dissimulation d’opérations frauduleuses. Ce tapis comptable est bien tentant lorsque l’on ne sait pas […]

Le comptable-orchestre : il fait tout, mais aussi les fausses notes

La séparation des tâches est un principe de contrôle interne incontournable, reposant sur l’identification de tâches incompatibles et leur répartition entre des acteurs exerçant des fonctions différentes au sein de l’entreprise. Trois exemples typiques d’incompatibilités : l’opérationnel capable de valider le bon de commande et de saisir en comptabilité la facture correspondante ; le comptable […]

Des frais pas si professionnels…

L’analyse des faits de corruption rendus publics montre que les frais professionnels constituent une zone propice aux actes de corruption. Les notes de frais peuvent en effet être une solution de contournement pour éviter les contrôles existants sur le processus achats. Le scénario le plus classique est celui de la prise en charge par le […]

Les tiers à double visage

Puisque le mois de janvier est celui de Janus, dieu romain à deux visages, étudions le cas des clients également fournisseurs ! En France comme à l’étranger, accorder une remise à un client est une opération classique. En comptabilité, on enregistre ce type d’opérations dans un compte de revenus, associé au compte client d’origine. Mais […]

Cash Investigation : gros plan sur les paiements en espèces

Moins traçables que les virements bancaires, les paiements en espèces ne devraient être autorisés que dans des cas exceptionnels et pour de faibles montants. Si ce principe est plutôt facile à mettre en œuvre en France, ce n’est pas le cas en Thaïlande ou au Mozambique par exemple, où le paiement par virement n’est pas […]

The bank charge, or the phantom third party ...

En compta, un achat c’est deux étapes et donc deux écritures comptables : d’abord, l’achat d’un bien ou service à un tiers, qui génère donc une dette vis-vis d’un fournisseur, puis le règlement de cette dette par un débit bancaire. Seulement, parfois certains achats sont enregistrés avec une seule écriture, faisant ainsi disparaître toute information […]